EN

Panier 0 item(s) Voir mon panier Me connecter

Hervé Niquet

, direction à partir de l'orgue positif

Comme les compositeurs de l'époque baroque dont il côtoie aujourd'hui les oeuvres, c'est un musicien complet. En plus du clavecin, de la direction d'ensemble et de la composition, il a également étudié le chant lyrique. Dès l'âge de 17 ans, il s'oriente vers la formation et la direction de choeur. En 1980, il est nommé chef de chant à l'Opéra National de Paris. En 1985, pour la réouverture du ballet de Monte-Carlo, il compose à la demande de S.A.S. la Princesse Caroline de Monaco, une oeuvre pour orchestre et ballet inspirée du roman de Stefan Zweig, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme.

Formé dans les principaux ensembles baroques, Hervé Niquet développe une affinité pour le grand motet français des XVIIe et XVIIIe siècles. Afin de faire revivre ce répertoire encore méconnu, il fonde Le Concert Spirituel en 1988. Il ranime ainsi l'une des plus célèbres institutions musicales françaises des règnes de Louis XV et Louis XVI. Devenu l'un des premiers interprètes de ce répertoire, Le Concert Spirituel se produit dans les lieux les plus prestigieux de France ainsi qu'au Festival de Musique d'Utrecht, au Festival de Musique Baroque de Londres et au Festival de Musica Antigua de Séville.

Hervé Niquet montre également un goût très affirmé pour le théâtre lyrique. Outre une production du King Arthur de Henry Purcell et un enregistrement de Pigmalion de Jean-Philippe Rameau, le Concert Spirituel est le premier ensemble à avoir enregistré un opéra de Rossini sur instruments d'époque (La Cambiale di Matrimonio). En 1996, Le Concert Spirituel a présenté Don Quichotte chez la Duchesse de Joseph-Bodin de Boismortier à l 'Opéra Comique, au Grand Théâtre de Dijon, au Théâtre de Nancy et de Lorraine et à l 'Arsenal de Metz. En 1998, en association avec le Centre de Musique Baroque de Versailles, il a donné Le Triomphe d 'Iris de Luis-Nicolas Clérambault à l'Opéra de Nancy et de Lorraine et à l'Opéra Royal de Versailles.

De plus en plus sollicité pour diriger d'autres formations, Hervé Niquet est l'invité régulier du festival de Musique Baroque de Lamèque (Canada). Cette saison, dans le cadre de sa résidence en Lorraine, il a dirigé l'Orchestre de l'Opéra de Nancy et de Lorraine dans des programmes Mendelssohn et Handel. Il a notamment été invité à diriger Alcina de Handel, pour l'ouverture de la saison 1998/99. De plus, il a enregistré avec l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo España, la Suite Pastorale et les suites du Roi malgré lui d'Emmanuel Chabrier.
 
Messe Super Flumina Babylonis
Les Boréades
ACD22285
mars, 2002