EN

Panier 0 item(s) Voir mon panier Me connecter

Frédéric Champion

, orgue

Organiste français né à Lyon en 1976, Frédéric Champion est titulaire de nombreux prix internationaux récompensant ses interprétations de la musique d’orgue du XVIe siècle à nos jours. Premier prix au Concours international d'orgue de Tokyo-Musashino et « Bachpreisträger » du Concours Bach de leipzig en 2004, 2e prix au Concours international d’orgue de Lucerne (suisse) et au Concours de musique de chambre FNAPEC en 2002 (orgue et percussions), 1er prix au Concours Gottfried Silbermann de Freiberg en 2001, 2e prix au concours «Musica Antiqua » de Bruges en 2000 et 3e prix au concours Xavier Darasse de Toulouse en 1998, en octobre 2008 il remportait le premier prix, ainsi que le prix du public lors du Concours international d’orgue du Canada (CIOC).

Très tôt attiré par la musique, c’est en autoditacte que Frédéric Champion se lance dans l’étude de l’orgue. en 1994, il intègre la classe de Louis Robilliard au Conservatoire national de région de lyon, avant de suivre les enseignements de Michel Bouvard au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris puis la classe de Jan Willem Jansen au Centre d'études Musicales supérieures de Toulouse. Se produisant régulièrement comme soliste et avec orchestres ou choeurs, Frédéric Champion a donné de nombreux concerts en France (Cathédrale de Chartres, Saint-Eustache à Paris...), en Allemagne (Frauenkirche à Dresde, st. Thomas à Leipzig...), en Russie, au Portugal ou encore au Japon (Kawasaki Symphony hall, Suntory hall, à Tokyo, Symphony Hall à Osaka...). il a par ailleurs créé des oeuvres pour orgue seul, orgue et percussions ou choeurs et est également attaché à l’exercice de la transcription d'oeuvres orchestrales pour l'orgue. En qualité de pianiste et de claveciniste, Frédéric Champion s’est produit avec divers orchestres, ensembles vocaux ou de musique de chambre. Par ailleurs, il perpétue l’art de l'improvisation sur ces trois instruments à claviers. sa rencontre avec Edoardo Torbianelli à la Schola Cantorum Basiliensis autour du Pianoforte a contribué à une compréhension et une vision plus globale de la musique.

À la suite de sa victoire au Concours international d’orgue du Canada (CIOC), concours prestigieux à Montréal jouant un rôle clé dans la sensibilisation et la promotion de lamusique d’orgue, Frédéric Champion agit dorénavant à titre de premier ambassadeur du CIOC et poursuit également, grâce à l’agence Karen McFarlane Artists de Cleveland, une carrière en Amérique du nord.

Visitez www.fredericchampion.com

 
Musique française pour orgue
Frédéric Champion
ACD22604
octobre, 2009