EN

Panier 0 item(s) Voir mon panier Me connecter

Joshua Hopkins

, baryton

Gagnant du prix du Borletti Buitoni Trust en 2006 et du Prix d’honneur de l’Académie du festival de Verbier en 2008, Joshua Hopkins a été rapidement remarqué comme un « baryton exceptionnel possédant une voix virile, vigoureuse et veloutée, et faisant preuve d’une grande assurance scénique». Il s’est aussi illustré en remportant de nombreux prix : au ARD Musikwettbewerb,
au Plácido Domingo Operalia Competition et au Julián Gayarre International Singing Competition. Il est lauréat de la George London Foundation, du prix de la Fondation Sylva Gelber du Conseil des Arts du Canada, et de la Fondation Jacqueline Desmarais.

Monsieur Hopkins travaille avec plusieurs chefs réputés : Vladimir Ashkenazy, Sir Andrew Davis, Hans Graf, Bernard Labadie, Andris Nelsons, Yannick Nézet-Séguin, Trevor Pinnock, Lawrence Renes, Patrick Summers, et Pinchas Zukerman. Ancien stagiaire du Houston Grand Opera Studio, Joshua Hopkins a eu l’occasion de participer à plusieurs productions de cette compagnie en chantant Marcello dans La bohème, le Pilote dans The Little Prince et Sharpless dans Madama Butterfly. Ses autres rôles témoignent de sa grande polyvalence et du caractère dynamique de sa carrière : Papageno dans Die Zauberflöte et Sid dans Albert Herring au Santa Fe Opera, Ping dans Turandot au Metropolitan Opera, Figaro dans Il barbiere di Siviglia à l’Arizona Opera, Olivier dans Capriccio au Pacific Opera Victoria, de même qu’ Argante dans Rinaldo et Junius dans The Rape of Lucretia au Central City Opera.

Les prestations avec orchestre ont mené Joshua dans les plus grandes salles du monde dont le Carnegie Hall, le Disney Hall, le Lincoln Center et le Roy Thomson Hall. Il s’est produit avec le Cleveland Orchestra, le Houston Symphony, Les Violons du Roy, l’Orchestre du Centre national des Arts et le Toronto Symphony Orchestra.

Dans le domaine du lied et de la mélodie, Joshua Hopkins a présenté de nombreux récitals, notamment au Carnegie Hall avec J.J. Penna, de même qu’à titre d’invité de nombreux organismes tels que le Santa Fe Concert Association en compagnie de Jerad Mosbey, et à la Société musicale André Turp à Montréal. Il a également chanté avec The Aldeburgh Connection à Toronto, avec Lori Sims au Gilmore Festival dans le Michigan et dans le cadre des programmes du Vancouver Recital Society auprès de Graham Johnson. Parmi les concerts dont il est particulièrement fier, on compte la première mondiale des Rilke Songs de Michael Tilson Thomas, au Zankel Hall de New York et des programmes de mélodies de trois générations de la famille Mozart à la Chamber Music Society du Lincoln Center.

 

 
Let Beauty Awake
Joshua Hopkins
ACD22615
octobre, 2010