EN

Panier 0 item(s) Voir mon panier Me connecter

Les Idées heureuses


Depuis sa fondation en 1987, la société de musique baroque Les Idées heureuses s'est taillée une place privilégiée dans le paysage musical québécois. Soucieuse d'éducation, Geneviève Soly propose des concerts commentés qui ont acquis une réputation d'excellence et qui font le régal des mélomanes et du public.

S'appuyant sur des recherches musicologiques, Les Idées heureuses présente, avec cran et brio, des %22redécouvertes%22 qui font de ses concerts des lieux importants et vivants de la culture baroque au Québec. Les musiciens de l'Ensemble des Idées heureuses jouent en formation musique de chambre et adhèrent aux principes historiques d'interprétation. Ils présentent le répertoire baroque sur des instruments de facture historique selon l'esthétique particulière à cette époque. Le répertoire proposé met l'accent sur le clavecin comme instrument obligé et soliste. La société s'intéresse également au répertoire XXe siècle écrit pour instruments baroques et elle a déjà interprété et commandé huit oeuvres contemporaines, principalement de compositeurs canadiens. L'Ensemble des Idées heureuses a fait partie des dix ensembles musicaux qui ont participé à la Symphonie du Millénaire du 3 juin 2000.

En mai 1997, la société produisait l'unique édition du Festival international de clavecin Bach, comprenant dix concerts, cinq conférences et un concours de clavecin. Acclamé par le milieu musical pour la grande qualité de sa programmation, cet événement a reçu le Prix Opus de l'Événement de l'année 1997 décerné par le Conseil québécois de la musique (CQM). Il a également valu à l'organisme d'être le lauréat musique du Grand Prix du Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal. En 1999, Les Idées heureuses présente un événement similaire appelé à devenir une biennale : les Journées du clavecin.

Les Idées heureuses a reçu le Prix Opus du Concert de l'année 2000 - Musiques médiévale, de la Renaissance, baroque pour Promenade à Naples avec la participation de Karina Gauvin.